La guerre contre les gras trans dans l'alimentation canadienne» - Nutrition

Les chercheurs ont tiré la sonnette d'alarme au sujet des gras trans dans l'alimentation canadienne.

En Amérique du Nord, Santé Canada a réagi en adoptant les recommandations du Groupe de travail sur les gras trans par rapport à la quantité de gras trans dans les aliments canadiens.

Gras trans»

Les gras trans pose un risque pour le cœur humain. Pourquoi? Gras trans augmente les concentrations de LDL-cholestérol, considéré comme le mauvais gras de cholestérol. En plus de cela, les gras trans diminue également les niveaux de cœur protecteur HDL-cholestérol.

Alimentation nord-américaine contiennent des niveaux indésirables de gras trans et de nombreux aliments sont préparés avec des graisses hydrogénées. Méthodes de production alimentaire modernes ont contribué à de plus grandes quantités de gras trans dans les aliments transformés. Aliments contenant des acides gras trans peuvent avoir une durée de vie plus longue et peut-êtreplus pratique et plus savoureux, mais le péage sur la santé humaine a été dit.

Les bonnes nouvelles sont que la consommation de gras trans au Canada a diminué de 40% au cours de la dernière décennie. D'autres réductions sont nécessaires dans le cadre de la solution gras trans.

  1. Limitez les gras trans dans les margarines et les huiles végétales à 2% de la teneur totale en graisses
  2. Réduire la teneur en gras trans pour tous les autres aliments à teneur totale en matières grasses de 5%

En 2007, Santé Canada a adopté ces recommandations et donné à l'industrie alimentaire de deux ans pour mettre en œuvre les changements nécessaires. Santé Canada s'est engagé à suivre et adopter des règlements pour s'assurer que les gras trans sont réduits en produits alimentaires et remplacées par des graisses saines.

Le Programme de surveillance des gras trans analyse nourriture des restaurants et des fast-foods et évalue les aliments préemballés, puis compile les données selon les résultats et publie ces résultats.

Alors qu'un régime qui ne contient aucun gras trans n'est pas réaliste, le Canada a eu un procès-blazer. Couper niveaux indésirables de gras trans dans les produits alimentaires canadiens contribuera à réduire les facteurs de risque connus et enrayer les maladies cardiaques.

Aucun commentaire pour le moment.